Comble avec ATR Combles - Aménagement de combles, Bois

Récuperez 70 % de votre comble

Notre procédé avec poutrelles autoporteuses

1° étape :

La première intervention consiste à livrer les matériaux sur le chantier que nous stockerons dans un premier temps dans un endroit déterminé avec vous (le jardin et pour les outils si cela est possible dans le garage).

Il faudra mettre à notre disposition un accès aux sanitaires de préférence et une alimentation électrique.

 

2° étape :

Elle consiste à créer l'accès aux combles en mettant les sécurités nécessaires, la mise en place d'un monte-charge si nécessaire et la création d'une ouverture dans la toiture d'environ 1 m² que nous protégerons lors de notre intervention par une bâche.

 

3° étape :

Afin de récupérer le maximum de hauteur dans le comble nous déplacerons les gaines électriques et la V.M.C. Cela nous permettra de descendre notre solivage à l'intérieur des entraits basses.

 

 

Etat actuel de votre fermette industrielle

en W ou en A en bois.

 

 

 

 

 

 

4° étape :

Doublage des fermettes (en violet sur le schéma).

 

 

 

 

 

5° étape :

Création d'un entrait haut (en brun).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6° étape :

Mise en place des jambes de force arrières clouées sur les fermettes.

 

 

 

7° étape :

Création d'un trou dans le mur pour la fixation de la poutrelle qui sera scellée au mortier gris dans le pignon.

Mise en place de la première poutre maîtresse acier.

 

 

 

8° étape :

Création d'un trou dans le mur pour la fixation de la poutrelle qui sera scellée au mortier gris dans le pignon.

Mise en place de la deuxième poutre maîtresse acier.

 

 

 

 

9° étape :

Mise en place de la poutrelle maîtresse centrale.

 

 

 

 

 

10° étape :

Mise en place de la tige filtée haute résistance.

 

 

 

11° étape :

Mise en place des jambes de force avant.

Bien entendu ce procédé est appliqué aux deux cotés de la fermette.

Une fois cela réalisé nous ferons la tension par des contrôles précis de la tige filtée en la serrant à l'aide des deux ecrous mis en place de chaque côté.

Cela permettra de rendre l'ensemble de nos poutrelles maîtresses pré-contraintes et de les rendre auto-porteuses.

Ces poutrelles renverront les charges sur les pignons, la façade avant et arrière grâce au doublage des fermettes, de la création d'un entrait haut et des jambes de force que nous avons réalisé lors des étapes précédentes, ce qui revindra a créer un charpente traditionnelle et des fermes porteuses à chaque fermettes.

Vous pourrez remarquer que nous renvoyons bien les charges sur l'ensemble de la périphérie de la maison ce qui renvoie l'effort sur les fondations d'origine de la maison sans poser de poteaux dans le milieu de l'habitation.

Ces poutres acier ne se déforment pas dans le temps.

C'est l'heureux mariage de l'acier et du bois, sans parti pris.

C'est vraiment le haut-de-gamme, plus rapide, plus solide, garantie décennale... et pas plus cher !

Ces poutrelles acier sont bien plus robustes que le bois (sans comparaison !).

- Flêche : 1:500° pour une charge de 150Kg/m²

- Poid admissible : 380Kg/m²

Ces caractéristiques exceptionnelles sont constantes, même 50 ans après !!!

 

 

12° étape :

Mise en place d'une lisse basse vissée sur les jambes de force avants.

 

 

 

13° étape :

Création d'une structure porteuse indépendante du solivage existant constitué de poutrelles surbaissées, pour préserver le maximum de hauteur, espacées de 45 cm et vissées sur la lisse basse.

 

 

 

 

14° étape :

Mise en place des entretoises pour rigidifier l'ensemble.

 

 

 

 

 

15° étape :

Reprise des plafonds de l'étage inférieur sur notre nouveau solivage.

 

 

 

 

16° étape :

Découpe et suppression des anciennes fermes devenues inutiles (W ou A).

 

 

 

17° étape :

La laine de verre existante est découpée et reste au fond des gittes formant un matelas phonique. Mise en place du plancher constitué de dalles d'aggloméré bois de 22 mm, assemblées à rainures et languettes reposant sur de la mousse isophonique spéciale.


Les qualités isophoniques de nos planchers sont vraiment exceptionnelles !

 

18° étape :

Installation des fenêtres de toit Velux. Ce poste dépend des conditions atmosphériques et peut être déplacé dans l'ordre chronologique des opérations.

 

 

 

 

 

19° étape :

Mise en place de la laine de verre, d'un isolant mince en option, pour donner à l'ensemble une excellente isolation thermique.

 

 

 

20° étape :

Habillage et cloisonnement en plaques de plâtre, tout en réalisant l'électricité, la plomberie et le chauffage selon les options choisies.

 

 

 

21° étape :

Mise en place de l'escalier sur mesure et éventuellement de la mezzanine. Nous saurons vous conseiller pour l'emplacement idéal de l'escalier tant dans la partie habitable existante que pour l'arrivée dans l'étage créé.

 

Nos escaliers sont conçus pour s'adapter le mieux possible à la spécificité de nos transformations en prenant le moins de place possible. C'est indispensable quand l'emplacement de l'escalier n'est pas prévu à la construction.

Ceci est la dernière étape et nous serons obligé d'entrer dans votre habitation afin de tout mettre en oeuvre. L'utilisation de bâches protégera votre espace de vie.

Les travaux des chapitres 19, 20 et 21 peuvent être executés par vous-même si vous le désirez; selon votre financement, vos goûts personnels et votre personnalité.

Nos bois sont traités fongicide, insecticide et nos aciers anticorrosion

Les différents solivages

Afin de réduire les coûts de l'aménagement de combles nous vous proposerons un solivage en acier ou en bois, cela dépendra de votre pente de toiture et de la hauteur à la pointe du comble n'oubliant pas qu'un solivage en acier à un coût supérieur à un solivage bois.

Vous verrez ci-dessous 3 possibilités de solivage sur un exemple de coupe de comble d'une longueur de 10 m, d'une largeur totale de 8 m, et d'une hauteur de 3 m. Vous pourrez ainsi vous rendre compte que la différence de hauteur de plancher joue sur la surface habitable à 1,80 mètre.

 

Solivage Acier :
Largeur maximum : 4,50 mètres
Surface habitable : 32 m²

 

 

 

 

Solivage Bois : 175x63 mm
Largeur maximum : 4,50 mètres
Surface habitable : 30 m²

 

 

 

Solivage Bois : 225x75 mm
Largeur maximum : 5,50 mètres
Surface habitable : 28 m²